logo infovac

Bienvenue sur ce site, qui, nous l'espérons, vous permettra de trouver les réponses à vos questions sur les vaccins et les renseignements sur les vaccinations en France.
Les informations répertoriées ici ont été sélectionnées pour leur objectivité et leurs valeurs médicale et scientifique. Elles s’appuient essentiellement sur les recommandations officielles de vaccinations en France et, à défaut, sur des études scientifiques et/ou des articles publiés. Néanmoins, elles ne remplacent pas les conseils personnalisés de votre médecin, qui est celui qui connaît le mieux votre situation : n’hésitez donc pas à le contacter !

Disponibilité des vaccins en France

Etat des approvisionnements des vaccins en France

Fiches maladies et vaccins

Des fiches détaillées sur les maladies et leurs vaccins

Obligation / Hésitation vaccinale

Documents pour les parents, articles pour les médecins...

Plusieurs années (10 ans !!!) après InfoVac, le HCSP recommande de ne plus réaliser d’IDR (Tubertest®) avant la vaccination par le BCG. Ce test n’est en effet ni assez sensible, ni assez spécifique pour être utilisé à des fins de dépistage. Plus d’un an après InfoVac, le HCSP recommande également de ne plus pratiquer le BCG avant l’âge d’un mois en France métropolitaine, afin de réduire le risque de BCGite généralisée chez des enfants porteurs d'un déficit immunitaire combiné sévère non encore diagnostiqué (Lien1). Il n’est jamais trop tard pour bien faire…

Deux autres anomalies de notre calendrier vaccinal doivent être corrigées rapidement :

  • l’absence de recommandation de vaccination contre le rotavirus : toutes les études internationales confirment son excellente efficacité et sa bonne tolérance. Une étude récente en Israël démontre un impact comparable aux vaccins pneumococciques sur le nombre d’hospitalisations et de passages aux urgences (Ben-Shimol S J Pediatr. 2017;182:253)
  • la non recommandation du rappel de vaccination contre le méningocoque C à l’adolescence, pour les enfants vaccinés avant l’âge de 5 ans. L’ensemble des études montre que lorsque la vaccination est pratiquée tôt, les taux d’anticorps déclinent rapidement, devenant insuffisants pour être efficaces au moment du deuxième pic de fréquence de la maladie et pour protéger du portage particulièrement élevé à cet âge.

Retrouver pdf l'intégralité du bulletin (234 KB)

Recherche

Connection/Adhésion

rechercher

TOP 5

Labels

 Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

 

180x60px blue